Vous êtes ici

L'insigne et l'écusson du corps départemental

Les valeurs du corps départemental sont matérialisées par deux attributs :
le drapeau et l’insigne du corps départemental qui reflètent l’histoire et les traditions des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin.

Désigné familièrement sous le terme de « pucelle », l’insigne désigne l'emblème métallique symbolisant la marque distinctive d'appartenance à un corps. Attribut de tradition, c'est un élément constitutif de la tenue des sapeurs-pompiers qui se porte sur la poche de la veste ou de la chemise.

Avant 2007, différents insignes étaient portés dans le département : celui des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin créé avant la départementalisation et ceux de certains corps communaux et intercommunaux.

Il était donc nécessaire de créer une marque de reconnaissance et d'appartenance forte commune à l'ensemble des sapeurs-pompiers du corps départemental, traduisant de façon indélébile la réforme historique entreprise par les services d'incendie et de secours du Bas-Rhin. 

En janvier 2007, le premier insigne du corps départemental des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin est né. Présenté et remis pour la première fois le 2 avril 2007 à l’ensemble de l’état-major du SDIS 67, l’insigne a ensuite été remis à l’occasion d’une cinquantaine de cérémonies à près des 6700 sapeurs-pompiers professionnels et volontaires du corps départemental marquant ainsi la solennité de l'événement. L’écusson quant à lui a été créé en 2008.

Deux fois par an, les nouvelles recrues titularisées ou ayant validé leur formation sont dotées de l’insigne et de l’écusson du corps départemental.

Les symboles de l’insigne

Réalisé sur la base d’un plateau métal émaillé, l’insigne se présente sous la forme évocatrice d’un bouclier protecteur. Il porte :

  • En chef : Les capitales « COURAGE ET DÉVOUEMENT », devise des sapeurs-pompiers.
  • En abîme : Le département découpé sur fond bleu et entouré de flammes de gueule, référence géographique, culturelle et historique.
  • En applique et en relief :  Le casque F1 attestant de la capacité des hommes à faire évoluer les techniques et matériels.
  • À dextre : La croix de la Légion d’Honneur conférée en 1930 au drapeau du corps communal des sapeurs-pompiers de Strasbourg, référence autorisée par le grand chancelier en vertu de la transmission du souvenir et comme témoignage des heures de gloire de cette unité transférée.
  • En pointe : Les capitales « CORPS DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN », signe essentiel d’appartenance et d’identification unitaire.