Vous êtes ici

Gestes qui sauvent

Sensibilisation aux gestes qui sauvent

Contexte

Suite aux attentats de Paris en 2015, une prise de conscience des pouvoir publics et de la population de l’importance qu’il y avait à connaître les gestes utiles pour sauver des vies a vu le jour. Ces gestes sont d’ailleurs utiles dans la vie de tous les jours des citoyens. En effet, les risques auxquels la population est confrontée sont multiples : risques domestiques, routiers, naturels, etc.

Objectif

Par cette sensibilisation aux gestes qui sauvent (qui se différencie de la formation plus complète et approfondie du PSC1*), il s’agit de faire du citoyen le premier maillon de la chaîne des secours : protéger et alerter et être capable, en attendant l’arrivée des secours spécialisés, de pratiquer les gestes simples qui vont permettre de sauver des vies. L’expérience nous montre que plus ces gestes sont réalisés de manière précoce, plus les chances de survie sont importantes.

Programme

La sensibilisation aux gestes qui sauvent (GQS) est un dispositif agréé par le ministère de l’Intérieur, devant permettre au citoyen, à l’issue d’une séance de 2 heures, d’être un acteur de la sécurité civile, en étant capable :

  • de protéger et d’alerter,
  • d’arrêter une hémorragie, 
  • de mettre la victime en positions d’attente, 
  • de pratiquer une réanimation cardiaque, 
  • d’assurer une surveillance.
Dans les collèges

Depuis 2016, la direction des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin s’est engagée dans le développement de la culture de sécurité civile, en particulier auprès des jeunes :

  • Création de classes de cadets de la sécurité civile dans certains collèges,
  • Sensibilisation aux gestes qui sauvent au profit des élèves de 4e.

Pilotée dans le Bas-Rhin par le SDIS 67, en partenariat avec l’Éducation nationale et le Département du Bas-Rhin, une phase test a été réalisée auprès de 1500 élèves de 4e de 12 collèges au cours de l’année scolaire 2017/2018. Après le succès ce cette phase test, le SDIS 67, le Département du Bas-Rhin et l’Éducation nationale ont décidé de généraliser progressivement cette opération.

55 établissements, soit un total de 7000 élèves bas-rhinois sont concernés pour l’année scolaire 2018/2019. Objectif à l’horizon 2021 : former chaque année 100 % des élèves de 4e.

Les Assurances du Crédit Mutuel, qui ont pour ambition de développer et soutenir des actions visant à améliorer l’éducation et la prévention, sont partenaires de cette action de sensibilisation dans les collèges.

Pour le grand public
  • En février 2016, le SDIS 67 a organisé 288 sessions d’initiation reparties dans 25 centres d’incendie et de secours du département. Ces sessions ont permis de sensibiliser plus de 2800 citoyens.
  • Au mois de juin 2016, l’Eurométropole Strasbourg a renouvelé l’opération en organisant plusieurs sessions chaque samedi, au centre administratif de Strasbourg. 7 sapeurs-pompiers du SDIS 67 ont animé 16 de ces sessions permettant de sensibiliser plus de 200 personnes.
  • Lundi 20 mars 2017, trois formateurs du SDIS 67 se sont rendus à l’hôtel du département pour initier une vingtaine d’élus et d’agents du conseil départemental du Bas-Rhin (CD 67) aux gestes qui sauvent.

Les personnes intéressées pour suivre une session GQS peuvent prendre contact avec les sapeurs-pompiers proches de leur lieu de résidence ou utiliser le formulaire de contact de ce site Internet.


* PSC1
Le dispositif GQS ne se substitue pas à la formation Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1). Il n’est qu’une sensibilisation. Pour aller au-delà des 2 heures de sensibilisation, il est possible de suivre la formation PSC1, plus complète et approfondie, en prenant contact avec les associations de secouristes agréées de sécurité civile comme, par exemple, l’Union départementale des sapeurs-pompiers du Bas-Rhin.

> Retrouvez la liste des associations sur le site Internet de la Préfecture du Bas-Rhin.