Vous êtes ici

Les piqûres d’hyménoptères

05/06/2018

# Piqûres, Prévention

Partager

Guêpes, abeilles… attention aux piqûres d’hyménoptères…

Les hyménoptères sont constitués en deux grandes familles :

  • les vespidés : guêpes et frelons
  • les apidés : abeilles et bourdons

Pour les sapeurs-pompiers, il est important de différencier ces deux types d’hyménoptères. En effet, un nid de guêpes sera détruit, tandis qu’un essaim d’abeilles sera, dans la mesure du possible, confié à un apiculteur.

Prévention : comment éviter de se faire piquer ? 

  • Ne vous promenez pas pieds nus dans la nature, notamment dans l’herbe. 
  • Ne portez pas sur vous des substances susceptibles d’attirer les guêpes et les abeilles (parfum, laque, crème solaire odorante…) 
  • Évitez de vous approcher des ruches ou des nids. 
  • Ne stationnez pas à proximité de poubelles mal fermées. 
  • Si un insecte tourne autour de vous, restez calme. Évitez les gestes brusques et repoussez le doucement. Évitez les réactions de panique et d’angoisse. 
  • Si vous êtes allergique, évitez de manger ou de donner à manger dehors. Évitez de boire des boissons dans des cannettes à l’extérieur car on ne voit pas ce que l’on boit.

Conduite à tenir en cas de piqûre

Que faire en cas de piqûres ?

  • Si possible, identifiez l’insecte qui vous a piqué : les abeilles laissent l’aiguillon et la glande à venin accrochées à la peau de la victime. L'appareil continue ainsi à injecter les réserves de venin. Dans ce cas, retirez rapidement le dard avec l’ongle ou avec le bord non tranchant d’un couteau ou d’une carte de crédit (en glissant parallèlement à la surface de la peau). N’utilisez pas de pincette, la glande à venin pourrait éclater et libérer encore plus de venin. 
  • Ôtez les bagues en cas de piqûre à la main. 
  • Bien nettoyer avec de l’eau et du savon, puis désinfecter avec une solution antiseptique. 
  • Pour une douleur intense, prenez un antidouleur par conseillé par votre médecin. 

Quand consulter un médecin ?

  • Lorsque la réaction locale est importante (gonflement, rougeur, chaleur, douleur) et dure plus de 24 heures. Une infection peut se développer à l’endroit de la piqûre.
  • Quand la piqûre a eu lieu dans la bouche ou dans la gorge, le gonflement peut être rapide et important avec des difficultés respiratoires. Donnez un glaçon à sucer et consultez immédiatement un médecin ou conduisez la victime à l’hôpital. 
  • En cas de réaction allergique suite à une piqûre, appelez les secours. Retirez rapidement le dard s’il y en a un, désinfectez, couchez la victime et surélevez ses jambes. 

Les réactions après piqûre

Réaction locale
La piqûre est douloureuse. On peut voir apparaître une rougeur locale, un gonflement (oedème local) de quelques centimètres. Cette réaction s’accompagne parfois de démangeaisons. Elle disparaît en général en quelques heures ou quelques jours. 

Réaction toxique
Les symptômes seront plus intenses en fonction du nombre de piqûres. 
Suite à de multiples piqûres, la quantité de venin injectée est plus importante. À la réaction locale s’ajoute alors des signes généraux : fatigue, vomissements, diarrhée, maux de tête, chute de tension et parfois convulsions et perte de connaissance.

Réaction allergique (choc anaphylactique)
La réaction allergique ne dépend pas de la dose de venin injectée. Une seule piqûre suffit à la déclencher après une première sensibilisation (donc une piqûre antérieure. 
Les principaux symptômes sont : urticaire généralisé, rougeur, démangeaisons et gonflement important, œdème de la langue qui provoque des difficultés pour avaler, vertiges, perte de connaissance, nausées, vomissements, diarrhée, coma. L’obstruction des voies respiratoires et le choc cardiovasculaire peuvent entraîner la mort de la personne piquée. 

© Pexels
  • 983
    /fr/conseils-et-prevention/fortes-chaleurs-canicule-attention-danger
  • 691
    /fr/conseils-et-prevention/grand-froid-comment-laffronter
  • 851
    /fr/conseils-et-prevention/installations-de-chauffage-et-feux-de-cheminee
  • 236
    /fr/conseils-et-prevention/le-monoxyde-de-carbone
  • 951
    /fr/conseils-et-prevention/episodes-orageux-comment-se-proteger
  • 1220
    /fr/conseils-et-prevention/les-feux-de-forets-un-risque-non-negligeable
  • 111
    /fr/conseils-et-prevention/les-noyades
  • 1043
    /fr/conseils-et-prevention/orages-pluies-vents-quels-comportements-adopter-en-cas-dintemperies
  • 1384
    /fr/conseils-et-prevention/en-cas-dincendie-quels-comportements-adopter
  • 734
    /fr/conseils-et-prevention/petards-attention-danger
  • 235
    /fr/conseils-et-prevention/les-detecteurs-de-fumee
  • 832
    /fr/conseils-et-prevention/les-accidents-domestiques-printaniers
  • 1137
    /fr/conseils-et-prevention/chaine-des-secours-proteger-alerter-secourir
  • 1013
    /fr/conseils-et-prevention/les-risques-en-montagne
  • 970
    /fr/conseils-et-prevention/preparer-un-grand-depart
  • 954
    /fr/conseils-et-prevention/les-piqures-dhymenopteres-0
  • 854
    /fr/conseils-et-prevention/les-brulures
  • 853
    /fr/conseils-et-prevention/le-defibrillateur
  • 372
    /fr/conseils-et-prevention/appeler-les-secours